They're talking about us

" Thank you so much for participating in the 2015 Westchester Jewish Music & Arts Festival (WJMAF) !

 

 How can I ever possibly present an act as stunning as WELT ? 

Our audience couldn't stop talking about you.

 

The disinterested Westchester County park workers who were present on Sunday

stopped to tell me that WELT was the best thing they had heard in a very long time !

 

WELT from the Company Life Is Not A Picnic deserve a wide-spread audience and recognition around the globe. 

I am truly proud and honored to be part of your first performance in North America.

you and everybody on your team were truly a pleasure to work with.  

 

Kenny Green
Music Director 
Westchester Klezmer Program, Inc.

«  Porté par les fantômes du passé et la force de la musique…David Bursztein rappelle à la vie le monde perdu de la culture Yiddish » 

La Terrasse

 

«Le répertoire musical prend sa source dans le jazz, dans les mélodies slaves, sud américaines, latines ou tziganes….. C’est à la fois léger et respectueux, talentueux surtout et plein d’émotions, à voir à tout âge » 

La Provence

 

 

David Bursztein rend hommage à la culture Yiddish avec humour et tendresse, sur des mélodies portées par cinq excellents musiciens ».

La Provence

 

 

« Tendres et lucides, nostalgiques et caustiques, les histoires et les chansons yiddish du shtetl ravivés par la verve douce-amère de David Bursztein, par les sanglots du violon, de la contrebasse ou de la scie musicale, et par quelques autres sonorités d’Europe de l’Est comme le cymbalum et l’orgue de barbarie ».

 Telerama »

 

« Un voyage plein d’humour et de nostalgie au cœur d’une rue du shtetl, à voir en famille  » 

Télérama

Welt déborde le seul yiddish land et parle d’un universel. Pas de point final. Après le spectacle, les mots jouent encore dans nos têtes. De virgule en virgule ».

 L’Autre scène

 

« Performance d’artistes surprenants, de violons, de contrebasse’ d’un fascinant orgue de barbarie et d’instruments du klezmer mal connus , axée autour d’un David Bursztein » 

l’Autre scène

 

 

" David Bursztein nous amène en voyage. Il nous prend par la main et nous installe au cœur de la rue du Shtetl, où s’interpellent, en chants yiddishs, ses dibbouks, fantômes d’un autre temps."

Théâtre en mots 

«  Les chants traditionnels sont tout à tour amusants, dansants, émouvants ou même poignants. L’émotion et le plaisir sont au rendez-vous » 

City Local News

 

Welt fait alterner musique et moments parlés, et se construit comme un récit dont le fil conducteur est la convocation des Dibbouks...

Avec humour et poésie, le spectacle égrène quelques instants de mélancolie tout en nous réservant aussi des moments pleins d’énergie ».

Le Dauphiné

 

« La beauté de Welt au pays du Yiddishland…Une vraie fête ! Une invitation à la danse de la vie ». 

Homme nouveau 

 

« Le temps semble suspendu pendant une heure quarante et en quittant la salle on garde le souvenir d’une soirée empreinte d’une grande poésie ». 

Regard en coulisse