Welt

" Marche avec les morts" Extrait

Une sorte de transe avec les Dibbouks de David Bursztein

Il représente les figures disparues, les personnages d'époque, ceux des chansons. Ils composent toute une succession de métamorphoses à l'occasion de chaque chanson, et ainsi, se substituent au premier, au narrateur.

Welt

Festival d'Avignon

" Le répertoire musical prend sa source dans le jazz, dans les mélodies slaves, sud américaines, latines ou tziganes….. C’est à la fois léger et respectueux, talentueux surtout et plein d’émotions, à voir à tout âge » 

La Provence

WELT - Medley Live Vienne 12-2012

Medley Live Vienne 12-2012

Un voyage musical et imaginaire dans la culture juive à la suite des dibbouks.

Le monde perdu de la culture yiddish et des Shtetls d'Europe de l'Est ramené à la vie par David Bursztein et son quintet, qui interprète des histoires et chansons du Yiddishland en convoquant des Dibbouks, fort heureusement, malicieux et malins.

www.aubalcon.fr

Welt- Gay mit di dibbouks

Medley

« Le temps semble suspendu pendant une heure quarante et en quittant la salle on garde le souvenir d’une soirée empreinte d’une grande poésie ». 

Regard en coulisse 

David Bursztein et Max Kohn

Entretien avec le psychanalyste Yiddishisant Max Kohn

Max Kohn est né en avril 1951 à Paris : Psychanalyste membre d’Espace analytique et de la Fondation Européenne pour la Psychanalyse, maître de conférences habilité à diriger des recherches (HDR), Université Paris Diderot – Paris 7, UFR d’Études psychanalytiques. Membre du Centre de Recherches « Psychanalyse, Médecine et Société » (C.R.P.M.S.) EA 3522, lauréat du Prix Max Cukierman (culture yiddish) en 2006 et membre du jury.

La démarche de David Bursztein et son " Welt" a interpellé Max Kohn.

Please reload